Le site « Le Vaudreuil » de Schneider Electric dispose désormais d’une production intelligente grâce


Schneider Electric (Schweiz) AG

19.12.2018, On entend souvent les termes « Quatrième révolution industrielle » ou « Fabrication intelligente », sans toujours pleinement comprendre les enjeux ou les effets sur leurs procédures d'exploitation et leurs technologies. A cela se rajoute le fait que chaque site de production est unique et nécessite une solution sur mesure sur la voie de la production intelligente. C'est pourquoi Schneider Electric, leader de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et des automatismes, va transformer ses sites de production en usines intelligentes tournées vers l'avenir.

Dans cette perspective, l'entreprise déploie les technologies les plus innovantes du Groupe en conditions réelles. Le Vaudreuil est le premier site de production de Schneider en Europe à désormais bénéficier d'investissements dans les technologies numériques. Ici, les clients de l'entreprise et les personnes intéressées découvrent comment le Smart Manufacturing peut contribuer à une croissance durable.

Une application au cas par cas de technologies génériques pour une transformation réussie
La thématique du Smart Manufacturing représente un paysage technologique aux multiples facettes : On utilise ici la réalité augmentée, l’IoT et l’IIoT, mais aussi la maintenance préventive ou les jumeaux numériques. Ceux-ci doivent cependant être soigneusement sélectionnés et adaptés à l'application spécifique, car chaque usine est unique, explique Peter Herweck, Executive Vice President Industry Business chez Schneider Electric. Pour garantir une intégration réussie des différents aspects technologiques, pour que les fabricants puissent s'adapter en permanence aux besoins de leurs clients finaux et afin que la transformation numérique puisse être réussie, il faut avoir recours à une approche flexible. Selon l'expert de l'industrie, cela sous-entend l'intégration précoce de spécialistes de haut niveau en Smart Manufacturing. Les avantages de la transformation peuvent être considérables. Dans un livre blanc publié récemment, EY (Ernst & Young) affirme que les technologies de fabrication intelligentes permettent d'économiser de 10 à 15 % des coûts de production tout en réduisant considérablement les délais de livraison. Étant donnée la transition accélérée vers les technologies numériques, l'utilisation de technologies de fabrication intelligentes donne à chaque entreprise un avantage concurrentiel, quel que soit l'endroit où elle est déployée dans le monde.

Une vitrine pour les technologies de fabrication intelligentes qui aide les clients à reconfigurer leurs installations
Schneider Electric montre l'exemple en la matière : Pour démontrer sa compétence dans ce domaine, l'entreprise a lancé un programme de transformation numérique de ses sites de production, basée sur son architecture de solution EcoStruxure for Industry. Le programme prévoit de transformer les 100 sites de production de Schneider Electric d’ici 2020 en projets-pilotes en conditions réelles, pour démontrer aux clients le bénéfice de ses solutions, la capacité du Groupe à les déployer rapidement et leur efficacité pour divers segments industriels.

Premier site européen à bénéficier de ce programme, le site du Vaudreuil a d’ores et déjà été labellisé « Vitrine Industrie du Futur » par l’Alliance Industrie du Futur. Ce site « transformé numériquement » a été inauguré en avril 2018 en présence de Sébastien Lecornu, Secrétaire d'État et Ministre de la Transition écologique et solidaire, et de Jean-Pascal Tricoire, Président-Directeur Général de Schneider Electric. Le site du Vaudreuil est désormais ouvert aux clients.

Base de la transformation : EcoStruxure Industry de Schneider Electric
« Pour mettre au point ce site vitrine, nous avons procédé de manière aussi peu intrusive que possible. Nous avons mis en œuvre les transformations sans perturber le processus d'exploitation et avons donc limité les contraintes au minimum – par exemple aussi pour d'autres fabricants. La technologie présentée ici est entièrement basée sur EcoStruxure – notre plate-forme de solutions pour les bâtiments, les centres de données, les infrastructures et l'industrie. Spécialement pour l'industrie, il existe des architectures de solutions pour les secteurs des machines, de l'alimentation et des boissons, de l'eau et des eaux usées, des mines, des minéraux et métaux et du pétrole et gaz », explique Peter Herweck.

« Le site du Vaudreuil produit 12 millions de contacteurs par an, c’est une usine déjà très avancée en termes d’automatisation » souligne Peter Herweck. L’exercice 2017 a donc essentiellement été consacré au déploiement de nouvelles briques logicielles, par exemple EcoStruxure Augmented Operator Advisor qui permet aux opérateurs d’utiliser la réalité augmentée pour améliorer la productivité de la maintenance. « Cet outil de maintenance ultra-précis nous apporte un gain de productivité entre 2 % et 7 % » précise Peter Herweck. Schneider Electric s’est également appuyé sur ses applications IIoT (EcoStruxure Asset Advisor) pour la maintenance prédictive. Enfin, un tableau de bord désormais disponible qui montre la consommation énergétique en fonction du niveau de production. Le retour sur investissement des technologies déployées devrait, dans la plupart des cas, être inférieur à deux ans.

Formation et entraînement relatifs à la transformation
Les répercussions de la transformation numérique sont multiples : Elles ne concernent pas uniquement les technologies employées dans la production. Elles changent également les méthodes de travail. Le Smart Manufacturing exige un degré élevé de volonté de faire participer les gens, afin d’être garants d’une compétitivité durable. Les nouvelles technologies, comme les terminaux mobiles, les outils 3D, la réalité augmentée, le cloud collaboratif ou la cobotique (robotique collaborative) sont synonymes de nouveaux usages, de nouvelles compétences et de nouvelles méthodes. Les opérateurs de production doivent désormais réinventer leur relation aux machines dans une organisation de plus en plus focalisée sur l’apprentissage. C’est pourquoi l’implication et la responsabilisation des acteurs sont indispensables pour réussir et faire évoluer la culture de l’entreprise vers une idée de progrès permanent.

Sur le site du Vaudreuil, Schneider Electric a ainsi mobilisé ses équipes des ressources humaines dans le projet. Un important dispositif de formation et de conduite du changement a été mis en place, allant d’une lettre d’information mensuelle à des modules de formation à tous les opérateurs en passant par des réunions de partage sur l’impact d’une nouvelle technologie. Au total, plus de 800 heures de formation ont été consacrées en 2017 à la réussite de ce projet de transformation, et près de 1 600 heures sont prévues sur 2018.

EcoStruxure, plate-forme de solutions compatible IoT de Schneider Electric
EcoStruxure est la plate-forme et l’architecture de systèmes ouverte, interopérable et compatible IoT de Schneider Electric. Elle apporte une réelle valeur ajoutée en matière de sûreté, de fiabilité, d’efficacité, de durabilité et de connectivité. Toutes les avancées en matière d'IoT, de mobilité, de détection, de cloud, d'analyse et de cybersécurité sont intégrées pour offrir des innovations à tous les niveaux – des produits connectés et de l'Edge Control jusqu'aux applications, et aux analyses & services. EcoStruxure a été utilisé dans plus de 480 000 installations avec l'aide de plus de 20 000 intégrateurs de systèmes, reliant plus de 1,5 million d'installations.


Contact:
C-Factor AG
Grüngasse 21
8004 Zürich
044 533 50 20
schneider-electric@cfactor.ch

Schneider Electric
Thomas Hammermeister
+49 (02102) 404 – 94 59
+49 172 217 93 86
thomas.hammermeister@schneider-electric.com

Plus d'informations et de liens:




Publiez vos propres nouvelles
Sur ce  lien, vous entrez les informations correspondantes.